Études et procédés

EXPERTISE (in situ) POUR SOLUTION ADAPTEE EN INDIVIDUEL, PETIT COLLECTIF ET GRAND ENSEMBLE

Le bureau d’études SMVE met ses compétences techniques et ses capacités d’innovation au service des décideurs que sont les mairies, les agences de l’eau, les entreprises commerciales et industrielles, les exploitations agricoles ainsi que tous les services de délégation, les services publics d’assainissement non collectif (SPANC), les conseils généraux pour rechercher, étudier, élaborer et offrir les solutions les plus adéquates au projet d’assainissement autonome individuel et collectif de 1 à 3000 EH.

Outre cet engagement, SMVE collabore avec toutes les professions s’inscrivant dans un projet d’assainissement d’eaux usées : architecte, ingénieur en génie civil, bureau d’études, agent d’assainissement, technicien en environnement, conseiller technique, terrassier, paysagiste, entreprise TP, négoce en matériaux de construction …

SMVE assure, sur demande, la mise en service, le dépannage et la maintenance de ses produits installés.

SMVE a fait le choix de développer et de proposer des solutions performantes, durables et écologiques, respectant la loi et les normes applicables à l’assainissement :

CULTURE LIBRE

C’est un mode d’épuration biologique qui consiste à mettre en contact les eaux usées avec un mélange riche en bactéries par oxygénation accrue. Les boues ainsi activées dans un premier bassin dégradent les matières organiques carbonées et azotées et la séparation se déroule dans le second bassin clarificateur.

CULTURE FIXÉE

Il s’agit d’un traitement biologique à biomasse* fixée sur des supports. Les eaux décantées au préalable dans un premier bassin sont ensuite aérées par oxygénation (réacteur biologique) précipitant ainsi le développement et le brassage des bactéries aérobies* présentes dans les eaux à traiter et qui vont se nourrir des matières organiques carbonées et azotées.

Dans ce processus de traitement, les modèles STEPIZEN reposent sur un système de double recirculation favorisant l’élimination de l’azote.

ÉLECTROLYSE

L’électrolyse de l’eau est un procédé électrolytique qui décompose l’eau grâce à une activation électrique. L’effluent étant bon conducteur, le procédé entraîne une séparation liquide/solide formant des particules (flocs) de pollution sur lesquelles les microbulles d’hydrogène, formées par électrocoagulation, se fixent. Pour séparer en phase finale l’effluent traité des flocs, on procède par flottation ou par décantation.

 FILTRE A ROSEAUX

Chaque innovation constitue une valeur ajoutée aux procédés SMVE, tel le principe de diriger en sortie les eaux traitées vers un filtre à sable planté de roseaux pour un premier traitement à caractère biochimique suivi  d’un second, d’ordre biologique : les bactéries fixées sur les racines des roseaux se nourrissent ainsi des dépôts accumulés en les décomposant en éléments solubles devenant nutritifs pour les plantes.